Première Réponse

L'actu rien que de l'actu !

Les principes de l’épargne retraite 3e pilier 3a lié

Le troisième pilier suisse est une épargne privée destinée à compléter la retraite. Grâce à ce dispositif, il est possible de percevoir les mêmes revenus qu’auparavant, même lorsqu’on est à la retraite. Le 3e pilier a, également appelé 3e pilier lié, comporte des bénéficiaires à l’ordre déterminé. Il existe des conditions et plafonds à respecter, mais également des avantages fiscaux intéressants.

Source :

https://www.troisiemepiliersuisse.info/

Qui peut souscrire à un 3e pilier 3a lié ?

Ce type de contrat est ouvert à toutes les personnes travaillant en Suisse. Cela inclut les nationaux, les résidents et les frontaliers.

La durée du contrat dépend de l’âge du souscripteur. En tout cas, elle court jusqu’à l’âge du départ à la retraite, soit 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes.

Pour le 3e pilier 3a lié, seul le payeur est assuré. Cela signifie qu’il est impossible d’assurer un tiers ou plusieurs personnes en même temps à l’aide d’un seul contrat.

Voici l’ordre des bénéficiaires en cas de décès :

  • Le conjoint : il s’agit du conjoint marié ou du compagnon vivant en concubinage depuis plus de 5 ans
  • Les enfants
  • Les parents
  • Les frères et sœurs
  • Les autres héritiers

epargne retraite

Paiement du 3e pilier 3a lié

Il est possible de souscrire à un contrat auprès d’un assureur ou d’une banque.

Pour un 3e pilier « assurance », le montant et la régularité des paiements sont déterminés à l’avance. Vous devez donc verser une somme définie selon les échéances fixées par le contrat : chaque mois, tous les 3 mois ou tous les ans. Le taux technique est fixé dès la signature. Si vous vous trouvez dans l’incapacité de payer vos cotisations, l’assurance peut les régler à votre place, conformément à ce qui est convenu dans le contrat. Ce dernier inclut déjà l’assurance risque (décès, invalidité…)

Pour un 3e pilier « bancaire », aucun rythme de versement n’est imposé. Le taux n’est pas déterminé non plus, vous percevez des intérêts variables. Au cas où vous souhaitez souscrire à une assurance risque, il reste possible de signer un contrat prévoyance, qui va donc compléter le contrat d’épargne.

Dans tous les cas, il existe des plafonds de versement. Pour les salariés, la prime versée chaque année civile ne doit pas dépasser 6826 CHF. Pour quelqu’un qui travaille en indépendant, la cotisation annuelle doit représenter 20 % des revenus nets d’exploitation, avec un revenu maximum de 34128 CHF par an.

Les cotisations versées chaque année dans le cadre d’un 3e pilier 3a lié sont déductibles de l’impôt sur le revenu. Toutefois, ces déductions fiscales du 3e pilier respectent certains plafonds, qui changent à la suite de réévaluations régulières.

Source :

https://www.ge.ch/impot-prestations-capital

Retrait du 3e pilier 3a lié

En principe, le capital est retiré lors du départ à la retraite. À ce moment, l’imposition au retrait du 3e pilier s’élève de 5 % à 7 %.

Toutefois, le souscripteur est autorisé à effectuer un retrait avant cette date dans certains cas :

  • Il quitte son emploi et obtient le statut d’indépendant
  • Il retire son épargne en vue d’acheter une résidence principale
  • Il quitte définitivement la Suisse
  • Il ne reste que 5 ans avant son départ à la retraite

Au cas où le retrait du 3e pilier 3a lié a lieu avant le départ à la retraite, le souscripteur n’a pas droit au capital, il obtient uniquement la valeur de rachat. Celle-ci est définie par le contrat, et son montant dépend de plusieurs critères : le montant des primes versées, la durée du contrat jusqu’à la date du retrait, le taux d’intérêt garanti, les frais déduits par la compagnie d’assurance, ainsi que le type de contrat signé. En général, la valeur de rachat est nulle durant les premières années du contrat. Cela signifie que si vous rompez ce contrat quelques années après sa signature, vous ne percevrez rien. Au bout de 10 ans, la valeur de rachat reste médiocre. Au-delà de 15 ou 20 ans, elle peut enfin être majorée grâce aux intérêts.

Articlе Spоnsоrisé